FOREDAVENIR : investir pour améliorer la qualité des plaquettes forestières

Le diagnostic territorial des besoins en investissements matériels du projet FOREDAVENIR vient d'être publié par FORET LOGISTIQUE CONSEIL. Il met l'accent sur l'importance de fournir une activité suffisante aux équipements existants et d'investir dans l'amélioration de la qualité des plaquettes forestières.

FOREDAVENIR : investir pour améliorer la qualité des plaquettes forestièresPlateformes bois énergie recensées dans le cadre de FOREDAVENIR
Carte : IGN Scan1000

Le diagnostic territorial des besoins en investissements matériels du projet FOREDAVENIR montre que les moyens de mobilisation existent et que leur utilisation doit être optimisée pour consolider l’activité des entreprises dans la durée. Celles-ci disposent en effet de moyens spécifiques qui demandent des investissements élevés. Il est important que l’activité bois énergie leur offre un volume suffisant pour atteindre leurs seuils de rentabilité. La mobilité observée des entreprises et les taux d’activité annoncés de leurs équipements montrent qu’il ne serait pas pertinent d’inciter les opérateurs à augmenter leurs capacités de production. S’il y a des investissements matériels à envisager dans le cadre du projet FOREDAVENIR, ils doivent être clairement orientés vers l’amélioration des infrastructures et des moyens pour améliorer deux points :

1)       la maîtrise de la qualité des plaquettes forestières, quelle que soit leur catégorie ;

2)       la logistique d’approvisionnement des chaufferies, en tenant compte du contexte urbain dans lequel la plupart sont situées : 80 % de la demande 2017 en plaquettes forestières proviendra de Bordeaux métropole.

Les moyens pour parvenir à ces résultats peuvent être divers. Les investissements dans des plateformes en font partie, l’amélioration ou le renouvellement d’équipements existants par des matériels plus « qualitatifs » également. Le volet organisationnel ne doit pas non plus être négligé, l’utilisation optimale des moyens étant très importante pour valoriser au mieux leurs capacités.

Publié le 23 mai 2016 par EMEYRIAT Richard. Modifié le 23 mai 2016
Voir aussi sur le site
FOREDAVENIR, améliorer 1 400 ha de forêt en 3 ans : enquête sur les moyens de mobilisation du bois dans l'Est de la GirondeFOREDAVENIR, améliorer 1 400 ha de forêt en 3 ans : enquête sur les moyens de mobilisation du bois dans l'Est de la Gironde

L’ADEME a organisé en 2015 l’appel à manifestation d’intérêt « DYNAMIC bois » visant à financer des actions de mobilisation additionnelle de bois par le biais de remise en état de peuplements dégradés. Dans ce cadre, le projet FOREDAVENIR a été retenu en région ALPC, il interviendra sur les territoires ruraux de l’Est de la Gironde (Blayais, Libournais, Entre-Deux-Mers, Bazadais). Des actions de sensibilisation des propriétaires forestiers vont être mises en œuvre pour faire émerger des chantiers d’amélioration des parcelles forestières et mobiliser du bois. L’objectif est de remettre en production et pérenniser 1 395 ha de peuplements privés, principalement feuillus, en exploitant de l’ordre de 160 000 tonnes de bois supplémentaires d’ici 2018, dont environ 100 000 tonnes de bois énergie. En concertation avec les représentants de la profession, une consultation sur les moyens de mobilisation du bois énergie va être menée en février et mars 2016. Dans ce cadre, FORET LOGISTIQUE CONSEIL (Richard EMEYRIAT) est chargé de réaliser une enquête concernant les moyens spécifiques de production de plaquettes forestières (abatteuses-groupeuses « feller-bunchers », broyeurs, cribles, plateformes). Cette consultation se déroule dans un cadre confidentiel. Seuls les résultats d’ensemble seront rendus publics. A l’issue de ce travail, vous serez invité à une présentation des conclusions de l’enquête lors d’un séminaire qui se déroulera d’ici fin 2016.

Lire la suite


HAUT